SHE IS

Maud Lerayer

SHE lives
in New York

SHE is
Fondatrice de
Behind the Hill

Passion, voyages et éthique, Maud est la fondatrice de Behind the Hill. Portrait.

She for S.H.E: Hello Maud ! D’où viens-tu et que fais-tu à New York ?

Maud Lerayer : Je viens de Bretagne et je suis à New York depuis plus de 7 ans. Avant New York, j’ai vécu à Mexico City pendant 9 ans.

J’ai créé Behind the Hill il y a deux ans maintenant.

Je fais des textiles au Mexique et au Guatemala en utilisant des techniques ancestrales de tissage. Je travaille principalement avec des coopératives de femmes artisans.

Je vends mes tissus sous forme de couvertures et coussins soit directement sur mon website soit à des boutiques de décoration ou des designers d’interieur. Une autre partie de mon activité est l’organisation de voyages au Guatemala pour aller rencontrer les artisans avec lesquels je travaille.

Comment orchestres-tu tes journées ? As-tu une routine ?

J’ai un rythme assez soutenu ! J’ai une fille de 12 mois et aussi un “autre job” 3 heures par jour. Je travaille donc sur Behind the Hill tôt le matin environ 1h, je réponds à tous mes mails généralement depuis le métro, et je travaille un peu dans l’après-midi avant de récupérer ma fille à 17h, et enfin presque tous les soirs de 20h à 23h. Les week-ends n’existent plus depuis 2 ans…

Quels sont les challenges que tu rencontres en tant qu’entrepreneure ?

Le plus difficile pour moi est principalement la “solitude” étant seule à prendre toutes les décisions, à fêter les bonnes nouvelles mais aussi à gérer les moins bonnes. C’est fatigant de travailler seule.

Et puis dans les autres challenges bien sûr le fait de ne jamais savoir si l’idée plaira suffisamment pour pouvoir en vivre sur le long terme.

As-tu des ressources/outils qui t’aident au quotidien, dans ton travail en particulier ?

Je lis beaucoup de magazines et de livres concernant mon thème: les textiles / les cultures du monde / la déco d’interieur / le design en général. Cela m’aide beaucoup je pense.

Concernant les outils d’entrepreneur: pas vraiment. J’utilise Quickbooks pour la partie finances et un peu les réseaux sociaux pour le marketing.

D’un point de vue plus personnel, qu’est ce qui t’anime, te passionne et t’inspire au quotidien ?

Je suis passionnée par les cultures des peuples, par les textiles, par les voyages (souvent ces thèmes s’entremêlent).

Que signifie pour toi le fait d’être membre She ?

C’est faire partie d’un réseau de femmes très inspirantes et vraiment cool.

Merci Maud !

Les 3 conseils de Maud:

  • Ne pas se décourager: si une passion ou une idée vous motive à créer quelque chose, il faut y croire et tout faire pour y arriver.

  • Parler de son projet autour de soi et s’entourer de gens compétents.

  • Les réseaux sociaux sont très importants en tant que “gallerie” pour montrer ce qu’on fait mais ne pas se fier aux likes et au nombre de commentaires.